Inauguration des Arrêts Minutes et Têtes de Stationnement, pour une meilleure Mobilité Urbaine dans le Grand Abidjan.

Représentant le Ministre des Transports, Monsieur Amadou KONE, le Directeur Général de l’Autorité de Régulation du Transport Intérieur (ARTI), Monsieur N’ZI Assamoua Désiré, a procédé à l’inauguration des arrêts minutes et têtes de stationnement dans le Grand Abidjan ce vendredi 22 décembre 2023 à Yopougon. Cette initiative vise à fluidifier la circulation, à réduire les embouteillages et à améliorer l’expérience des usagers de la route.

Des infrastructures innovantes pour une mobilité efficace

Les arrêts minutes, situés stratégiquement dans les zones qui concentrent tous les défis d’organisation spatiale en milieu urbain dans le Grand Abidjan, permettront aux automobilistes de prendre ou de descendre rapidement leurs passagers sans perturber la circulation.

Ces espaces, dotés d’aménagements adaptés, favoriseront une rotation rapide des véhicules et contribueront à diminuer la congestion routière, un fléau récurrent dans notre capitale économique.

Parallèlement, les têtes de stationnement offriront des espaces sécurisés et organisés pour l’arrêt des véhicules sur des durées plus longues.

Equipés de dispositifs de sécurité modernes et bénéficiant d’une surveillance accrue, ces espaces répondent aux demandes insistantes des résidents, des travailleurs et des visiteurs du Grand Abidjan surtout à l’approche de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) dont notre pays est l’organisateur.

Un levier pour le développement économique et social

L’inauguration de ces infrastructures s’inscrit dans une vision globale ayant pour objectif de positionner la Côte d’Ivoire comme un acteur majeur de la mobilité durable en Afrique de l’Ouest.

En facilitant les déplacements, en réduisant les temps de trajet et en améliorant la qualité de vie des citoyens, le gouvernement ivoirien entend stimuler l’activité économique, favoriser l’investissement et renforcer la cohésion sociale.

De plus, en encourageant l’utilisation des transports en commun, l’Etat contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la préservation de l’environnement.

Vers une mobilité urbaine intégrée

Au-delà des arrêts minutes et têtes de stationnement, le projet de modernisation du système de mobilité prévoit la mise en œuvre de solutions innovantes, à Abidjan en particulier. Ce système se reconfigure progressivement avec une redynamisation du transport public collectif de masse qui connaîtra bientôt l’entrée de nouveaux modes plus capacitaires à savoir le métro et le BRT.

En adoptant une approche holistique, la Côte d’Ivoire se prépare à un système de transport urbain intégré, durable et résilient, capable de répondre efficacement aux attentes de sa population et aux défis de l’émergence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut